La psychologie

Une psychologie plus présente pour les enfants

Les enfants d’aujourd’hui déclarent être tout aussi stressés que les adultes, un sur trois déclarant se sentir déprimé. Le suicide, autrefois en déclin en tant que risque pour les jeunes, est aujourd’hui l’une des principales causes de décès chez les jeunes, juste après les accidents.

Beaucoup de jeunes avec lesquels vous êtes entourés, dans le monde professionnel ou ailleurs, pourraient avoir des choses en commun : Certains sont passés au moins une fois par la case dépréssion ; D’autres par contre ont des antécédents de traumatismes importants ; Il y en a qui vivent dans des situations psychologiquement négatifs ; etc. Conserver la jeunesse en bonne santé psychologique est le moyen de leur offrir un avenir. Les jeunes de la ville de Etterbeek ont la chance d’avoir un psychologue à leur disposition, il suffit de cliquer sur psychologue-etterbeek.be.

La psychologie peut aider les enfants qui vivent des situations difficiles

La psychologie

Prenez l’exemple d’un l’élève qui a accidentellement tiré sur son ami lorsque le pistolet avec lequel ils jouaient s’est déchargé. Ou le garçon dont les parents sont tous deux incarcérés depuis son enfance et qui a rebondi de famille d’accueil en famille d’accueil, séparé de ses frères et sœurs pendant ces transitions.

Ces étudiants souffrent. Ils se comportent mal. Et ils sont souvent dans des écoles qui ne peuvent pas répondre à leurs besoins en raison du manque de soutien en matière de santé mentale sur place.

Plutôt que d’aider les élèves souffrant de stress et de dépression en investissant dans un soutien adéquat, de précieuses ressources ont été détournées vers le “durcissement” des écoles, notamment en engageant du personnel chargé de l’application de la loi qui n’est peut-être pas correctement formé pour travailler dans les écoles. Cette approche a été encouragée par de nombreux gouvernements d’État suite à la fusillade de Parkland, en Floride aux Etats-Unis, mais il n’existe aucune preuve fiable que l’intégration de la police dans les écoles rend les enfants plus sûrs.